A table, Marcel !

Sur mon lieu de travail, j'ai la chance d'avoir une cantine à disposition. Ou pardon, devrais-je dire plutôt un "R.I.E." comme on dit chez nous...
Je suis régulièrement en mission, donc au final rarement au siège... Mais lorsque c'est le cas (disons environ une à deux fois par semaine en moyenne), je sais que je ne vais pas pouvoir éviter Monsieur Marcel...
Monsieur Marcel est l'un des cuistots de la cantine, et pas le moindre !
Non non, n'allez pas vous faire des idées...

Ce n'est pas ce genre de cuistot :



Mais plutôt, hum, disons, celui-là :



(bon ok, en UN PEU moins pire, en vérité c'est un mélange entre ça est Pascal, pour ceux qui suivent cette émission culturelle qu'est "l'Amour est dans le pré"... Ouais bon ok en fait c'est pas forcément moins pire...)

Ouais, ouais, je sais...

Et tant qu'à faire, Monsieur Marcel m'aime bien, voire m'adore.
Bon je dis pas, du rab c'est toujours agréable (quoique parfois, ça se discute, je vous rappelle qu'on parle de la cantine), mais avec le temps, Monsieur Marcel se sent pousser des ailes, et apprécie de plus en plus nos "conversations" (= le temps d'être servie, soit une minute en moyenne). De plus, il me trouve à son goût.
L'inverse n'est pas vrai, et curieusement lorsqu'il me sert, j'ai toujours besoin de me recoiffer/gratter le nez avec la main gauche, porteuse de ma chère alliance.

Mais rien n'y fait, trop de subtilité ne l'arrête pas... Surtout en période estivale, lorsque nous sommes peu nombreux à venir, et que donc il peut passer plus d'une minute réglementaire à me parler...

Depuis le début de l'été, il s'est donc enhardi à me sourire plus que de raison, et me dire à chaque entrevue qu'il ne m'avait pas vue depuis une éternité et que je lui manquais (une semaine à chaque fois, donc, pour rappel)...

Ces derniers temps il me tutoie, et m'a engueulée quand je ne le faisais pas en retour... "Moi c'est Marcel", qu'il m'a dit, "et je supporte pas qu'on me vouvoie"...
Bon, soit...

Aujourd'hui, il m'a aperçue et m'a interpellée "Ha, te voilà mon Trésor !!"... Il a servi le monsieur dans la queue avant moi, en lui disant "vous savez, ça fait 10 ans que je recherche une femme... j'ai pas encore trouvé... !". Puis, avec mes haricots verts, il m'a souhaité "bonne journée, bébé"... J'ai rétorqué un peu sèchement que toute de même, j'avais passé l'âge du bébé...

Heureusement que je pars en vacances pour quelques temps...
Je pense qu'au retour, je n'irai plus qu'à l'autre stand, tant pis pour mon estomac, au moins mes oreilles seront plus tranquilles !
Ou alors il va falloir sévir...

Win : 2/5 (sauvez-moiii ! Bon en même temps, j'ai l'honneur de ses faveurs, hum...)
Glamour : 2/5 (parce que c'est Marcel, quoi !!!)

10 commentaires:

L'Epicière a dit…
5 août 2010 à 17:16

Moi qui croyais que Monsieur Marcel était fossoyeur...

La Consultante a dit…
5 août 2010 à 19:37

Haa, j'avais fait la référence en pensant à La Punaise, qui en parlait récemment tiens! ;-)

Ceci dit, l'un n'empêche pas l'autre (bon appétit bien sûr!)..

parispelemele a dit…
5 août 2010 à 22:09

profite, profite, si tu peux avoir une ration de frites supplémentaire ! bon j'avoue que le "bébé" est un peu flippant

tartangirl a dit…
6 août 2010 à 08:18

Situation délicate mais bon, tu portes quand-même une alliance. Mais si ça continue après les vacances faudra peut-être lui en parler ? Tu verras bien.

Tamagochan a dit…
6 août 2010 à 10:09

Beurk... moi il me donne un peu la nausée le cuistot...!

la pintade aixoise a dit…
6 août 2010 à 12:26

c'est dur les relations sociales forcées... Toujours, surtout quand tu peux pas y couper. A moins de passer seulement par les yaourts, le poste des entrées et des desserts, mais là tu vas manger froid... Dur en décembre !: )

La Consultante a dit…
6 août 2010 à 14:23

parispelemele : qu'est-ce qu'on ferait pas pour des frites!!! ;-))

tartangirl : en même temps c'est toujours sur un ton bon enfant, mi-lard/mi-cochon... Alors bon, difficile!

Tamagochan : en effet, je ne vais pas nier!

la pintade : non mais à la rentrée, le monsieur de l'autre stand revient.... Il reste de l'espoir! (m'enfin je suis obligée de passer devant lui, donc j'aurais du mal à me cacher... Je songe à me teindre les cheveux...!:p)

L'Epicière a dit…
6 août 2010 à 14:33

@La Consultante : tu as bien des collègues sympas à qui tu pourrais gentiment passer ta commande, pendant que toi, tu attends tranquillement qu'ils t'apportent ton plateau à table.
Et hop ! Pas de passage devant Monsieur Marcel, et en plus de ça, tu te fais servir.
C'est pas beau, ça ?

Geekette a dit…
6 août 2010 à 16:52

Salut les girls du blog Un boulot presque parfait ! Ca vous dirait de faire un échange de liens avec Geekeries de filles ?
A bientôt !

Uty a dit…
10 août 2010 à 11:47

Et c'est à ce moment là que Marcel change de stand, et que tu le croises dans la rue, puis en faisant tes courses, puis... :D

Leave a Comment

Back to Home Back to Top  Un boulot presque parfait. Theme ligneous by pure-essence.net. Bloggerized by Chica Blogger.