Entrepreneuse au Foyer

« depuis que tu es à la maison…» ou carrément « comme tu ne travailles pas »…vous l’entendez à quelle fréquence, vous, ce refrain là ? Moi chaque semaine (au moins).
Et pas que de ma mère.

Depuis que j’ai adapté ma vie professionnelle à mon mode de vie (et par conséquent, arrêté de faire l’inverse), et décidé de travailler de chez moi et à mon compte pour lancer mon site internet (NDLR  www.baby2be.com), le raccourci entre « travailler de la maison » et « être à la maison  - slash - être femme au foyer » m’a percuté en plein visage. J’ai beau bondir à chaque fois (« je ne suis pas à la maison, je travaille de la maison »), le boomerang me revient toujours. Mes voisins. Mes anciens collègues. Ma mère bien sur. Et, fréquemment, Mr Compagnon : « sur toute une journée à la maison tu n’as pas eu le temps de passer le balai dans la salle à manger ??? »

Je me tue à dire, rabâcher, répéter, qu’il n’a qu’à imaginer que mon bureau est ailleurs, plus loin dans la rue, et qu’entre 9h et 16h je ne suis pas à la maison – cela ne marche pas. Je reste, pour lui, pour eux, la Maman à la maison.
C’est comme les sempiternelles histoires d’argent. Hier par exemple, c’était le bouquet. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase du bouquet :
« comme on vit désormais uniquement sur mon salaire ... » - me lance Mr Compagnon…

Alors papier, stylo, calculatrice (je vis en Belgique, je devrais dire « calculette ») : - effectivement, mon site ne me permet pas encore de vivre et je dois même encore investir quelques deniers dedans - il est exact aussi d’avouer que je contribue moins que lui aux frais du ménage. Concrètement, je verse moins d’argent que lui sur le « compte commun » (celui qui sert à payer les frais du même nom, concernant principalement notre extraordinaire demeure et nos humbles filles, ou plutôt l’inverse notre humble demeure et extras fifilles)

Mais mais mais (et c’est là, précisément à ce moment de l’histoire que sert la calculatrice – même si, en toute honnêteté, je n’en ai pas besoin : je m’appelle Pascaline et comme chacun sait, c’est le nom de la première calculatrice, inventée par Pascal…tout est déjà donc bien clair dans ma tête à ce moment très précis de l’histoire comme je disais donc)

Qui va chercher les filles à l’école à 16h et les garde (ramène-donne le gouter- débarrasse la table – fait faire les devoirs – donne les bains – met en pyjama – prépare à manger devant ‘plus belle la vie’ le tout en regardant ses mails et passant 2-3 coups de fils) jusqu’à l’arrivée à 19h de « je-suis-CRE-vé– Monsieur-Papa » ?
Est-ce Valérie la baby-sitter (7€ de l’heure) ou bien bibi ?
Qui doit jongler entre ses mails et le Perdolan quand Petite Dernière a 39° de fièvre : la garde malade (25€ la journée) ou bibi ?
Qui s’occupe des deux Pépettes à Noël, à Pâques et à la Trinité ? Encore bibi.
Sans compter les mercredis, à partir de 11h40, les jours fériés, les jours de grèves etc…

La calculatrice s’affole : 21€ par jour de baby-sitt économisé pour les lundi, mardi, jeudi et vendredi, 35€ les mercredi cela nous donne 476€ par mois…si l’on ajoute 25€ pour les jours de maladie (environ 10 par an, par enfant) et 85€ la semaine de stage pendant les vacances (10 semaines par an, par enfant), cela fait un sacré paquet.

Évidemment ce ne sont que des chiffres et cela ne prend pas en compte l’immense bonheur de pouvoir être à la sortie des classes car ça, ça ne se chiffre pas. Mais parfois ce genre de mise au point, posée noir sur blanc, (un tableau imprimé en gros et magnété sur le frigo, dans mon cas) fait un bien fou…
Je peux bien prendre le temps de faire ce petit schéma, puisque je suis à la maison


Merci à Pascaline pour son témoignage. Nous lui souhaitons tout plein de courage et de réussite pour la suite !
Notre canapé de working girl (et boy !) reste ouvert tous les mercredis, alors n'hésitez pas à nous envoyer un petit message pour raconter votre boulot presque parfait, à unboulotpresqueparfait@gmail.com

8 commentaires:

chocoladdict a dit…
2 mars 2011 à 09:34

pas sympa le boomerang ! j'espère que ta petite entreprise va bien marcher et que tu pourras tous leur faire un superbe pied de nez )

Pasc a dit…
2 mars 2011 à 15:43

merci - j'espère aussi car sans cela c'est vraiment le boulot presque parfait

Nafeuse a dit…
2 mars 2011 à 16:43

Salut...Tiens, ça me dit quelque chose ! Je vis exactement la même chose, je travaille à la maison, derrière mon ordi toute la journée...Mais pour beaucoup, malgré que je répète sans cesse que je travaille, comme je suis à la maison, je devrais avoir le temps pour faire tout le reste..C'est pas encore gagner dans les mentalités de travailler de chez soi..

Delphine a dit…
2 mars 2011 à 18:13

Moi aussi, je monte ma boite, et moi aussi, j'en ai eu assez d'entendre "tu es à la maison"...alors j'ai pris un bureau ! tout simplement, une fois mon business plan terminé, que j'étais bel et bien décidée à me lancer ! à 2 pas de chez moi (faut pas déconner, je vais pas m'auto-infliger des transports), et OUI, c'est un petit luxe, mais mon mon Dieu, OUI OUI, ça vaut le coup ! Plus mes affaires sur la table de salle à manger, plus d'angoisse à me dire "Qd même, tu es à la maison, prépare le diner avant d'aller chercher les enfants" ou "défais le lave-vaisselle entre 2 slides et étend la machine entre 2 coups de fil de prospection...bref, mon boulot a gagné en efficacité, et mon foyer en sérénité ! et même si je ne couvre pas encore mes frais, cela ne saurait tarder j'en suis sure, et bcp plus vite que si j'étais restée à la maison ! Tout en gardant la super souplesse ! alors oui, entrepreneuse, c'est le boulot presque parfait, et oui, il faut s'adapter et faire les choix qui vous conviennent ! Merci pour le témoignage où je me retrouve complètement

PS : mon site à moi, c'est www.solutionsmedicales.fr, pour les professionnels de santé ;)

Mamzell'Dree a dit…
2 mars 2011 à 22:02

Le coup du boomerang ça ne m'étonne pas, l'amalgame est vite fait... Du moins certains le font vite !
En tous cas bon courage pour le site :)

mamanestenhaut a dit…
2 mars 2011 à 23:37

Bon courage, mon rêve est justement de travailler DE la maison ;-)

victoria a dit…
3 mars 2011 à 00:04

Bravo et bon courage pour ton site... je suis très inspiré par ton article ;)

Karen a dit…
3 mars 2011 à 10:09

Moi qui adorerai travailler DE la maison...
Les préjugés ont la dent dure (tout comme ceux contre les mamans au foyer - qui, bien sûr, ne foutent rien de la journée........ grrrrrr)

Leave a Comment

Back to Home Back to Top  Un boulot presque parfait. Theme ligneous by pure-essence.net. Bloggerized by Chica Blogger.