Le boulot presque parfait de... stagiaire !

Sifflote pour avoir l’air à l’aise

Regarde à gauche, regarde à droite

Relève la tête pour faire croire que tout va bien et qu’elle maitrise parfaitement la situation

Court s’assoir dans le fauteuil des invités d’un boulot presque parfait !


Bon, je dois bien avouer que je me sens un peu passager clandestin sur ce blog… Moi je n’ai pas un boulot presque parfait, j’en rêve la nuit c’est tout, j’ai un stage à l’étranger ! Au pire comme excuse pour vous avoir dérangé je dirai que je suis un peu dyslexique et que j’avais pas tout compris. En plus l’épicière a écrit la semaine dernière un post sur les stagiaires, donc j’ai la pression comme on dit !

Le plus marrant dans mon stage c’est que je suis à l’étranger, bon en Espagne donc pas très loin, et pourtant les choses sont différentes, d’abord ils ont moins d’a priori sur les stagiaires, ensuite il faut s’adapter aux coutumes locales… Parce-que le stage, c’est le premier gros orteil dans le milieu du travail pour ceux qui n’ont jamais travaillé avant (oui y’a des gens qui à plus de 20 ans n’ont jamais fait un job d’été, moi aussi ça m’a surpris au début), et aussi le petit orteil dans la sociologie d’entreprise. Parce-que quand vous êtes là pour 6 mois il faut vous adapter vite, et pas faire de boulettes.

Du coup dans mon stage en Espagne j’ai d’abord découvert des trucs bizarres… On tutoie tout le monde, mais vraiment tout le monde, même le grand chef, votre N+12 aussi sinon c’est mal vu, et c’est pas évident ! Quand on sort de l’ascenseur on dit « à la prochaine », donc vous imaginez sur une tour de 40 étages, des mecs en costard, des filles en tailleur, et tout le monde se dit « salut à la prochaine » en sortant de l’ascenseur. La pause midi est à 14H… et le vendredi c’est 8H – 15H non stop, donc à 10H30 on descend manger une omelette locale, je sais pas vous mais moi la première fois mon estomac a pas vraiment compris !


Ensuite le maitre mot de la bonne stagiaire c’est DISPONIBILITE, ton chef veut que tu fasses un truc chiant (et oui tu voudrais participer aux dossiers stratégiques, parce-que oui tu es une grande fille et te coltiner la paperasse, les archives tout ça, c’est pas cool), tu fais un truc chiant. D’ailleurs on commence tous comme ça. En même temps j’imagine un responsable de département me voyant arrivé « Bonjour je suis azerty, je suis blonde, je porte des talons de 10 cm et j’ai une voix de poissonnière, vous voulez bien me donnez un dossier super important à faire ? » je comprends qu’il ait moyen confiance.

Donc le principe du stage c’est qu’au début tu fais les trucs pénibles, et tu les fais bien, tu te donnes à fond pour que tes tableurs EXCEL soient nickel, et que tout ce que tu as archivé soit bien au bon endroit. Et puis un jour tes collègues se rendent compte que tu n’es pas incompétente, donc il te demande de participer aux gros dossiers, à ta mesure, mais tu commences, tu fais des choses (ouais et t’es fière aussi parce-que bon tu es payée, tu travailles, tu as un peu l’impression d’être une working woman accomplie qui va boire un mojito avec ses amis le vendredi soir) et petit à petit tu t’impliques.

Alors y’a aussi des fois où tu rentres le soir et tu râles parce-que ton chef avait pas le temps aujourd’hui, il s’est pas occupé de toi alors que tu avais fini donc tu as passé la journée sur Hellocoton (avec bénédiction de ton chef qui t’a dit j’ai pas le temps va sur Facebook, mais l’interface bleue de Facebook au milieu de l’open space t’as pas osé) à te dire que tu pourrais le faire depuis chez toi et dormir jusqu’à 11H le matin pour ça. Ou alors les jours où tu restes le soir, t’as déjà pas pris de pauses à midi, t’as mangé devant l’ordinateur pour le gros dossier hyper urgent, et tu trouves que quand même pour le prix qu’on te paie c’est limite.

Mais au final, le stage c’est sympa… on apprend des vrais trucs, on rencontre des gens, à l’étranger en plus on amplifie son quota de jurons. Et au pire, on peut toujours se dire que dans 6 mois c’est fini !


Merci Azerty pour ta contribution... il te reste encore combien de temps en Espagne ??? Allez courage, dis toi qu'il y en a qui ont le même genre de chose à raconter, mais qui ne sont même plus en stage !!!

Un clic par ici et vous pouvez retrouver Azerty avec toutes ses copines de "La vie est un long fleuve tranquille".

Si toi aussi tu as un boulot, un stage, un job d'été presque parfait, viens t'allonger sur notre canapé, c'est open bar tous les mercredis ! On t'attend sur unboulotpresqueparfait@gmail.com


8 commentaires:

azerty a dit…
17 novembre 2010 à 11:13

merci à vous... il me reste 1 mois en Espagne, et pi retour à Paris, mais encore en stage !

Les Working Girls a dit…
17 novembre 2010 à 11:23

arrête, tu vas pas devenir stagiaire professionnelle... si ?
:D

Naaaaan !

azerty a dit…
17 novembre 2010 à 11:27

nan mais ils ont inventé un truc qui s'appelle "année de césure" et donc tu es stagiaire pendant 1 an !
c'est que du bonheur (non mais en vrai, c'est sympa aussi d'être stagiaire), et surtout ça sera le dernier !

La Pollueuse a dit…
17 novembre 2010 à 14:54

Hey l'autre la, qui croit que de notre temps, les annees cesures n'existaient pas!

Le coup de Denver, c'etait pour deconner hein! Comment ca? tu ne connais pas Denver-le-dernier-dinosaure?
Attends, je vais me pendre et je reviens! (et si, c'etait en couleurs d'abord, mauvaise langue!)

azerty a dit…
17 novembre 2010 à 15:19

Denver, le dernier dinosaure, c'est mon ami et bien plus encore... ça me dit vaguement un truc ^^ mais bon moi j'ai eu le droit au feuilleton sitcom des 2be3 et ça franchement c'est pas facile !

Mademoiselle A. a dit…
17 novembre 2010 à 19:20

J'adore ca me rappelle des souvenirs!

Papillote a dit…
18 novembre 2010 à 17:14

sympa l'omelette à 10h30 ! tutoyer tout le monde, je pourrais pas, surtout le boss, ça fait fausse complicité, genre on est tous potes alors que non..

L'Epicière a dit…
19 novembre 2010 à 09:56

@Papillote : dans ma boîte aussi, tout le monde se tutoie. Beaucoup tutoient le boss, aussi.
Je fais partie des rares qui ne le font pas. Je ne peux pas. Par contre, lui me tutoie. Comme tu dis, ça fausse un peu les relations, je trouve.
Et le tutoyer, je trouve ça limite comme un manque de considération.
Mais j'avoue que lui, il s'en tape royalement. Ceci explique peut être cela !

Leave a Comment

Back to Home Back to Top  Un boulot presque parfait. Theme ligneous by pure-essence.net. Bloggerized by Chica Blogger.