Un boulot presque parfait décrypté par Tata Paulette

Une entreprise dans laquelle il n'y a pas d'ordre est incapable de survivre ; mais une entreprise sans désordre est incapable d'évoluer".

« Vous avez l’air bien soucieux aujourd’hui Paulette.

- Songeuse plutôt. En regardant l’émission Koh-Lanta, je me suis souvenue de mon bref passage en entreprise. Finalement, même si les conditions y sont plus confortables que sur une île perdue au milieu de l’océan, les deux univers sont assez proches.

- J’ai du mal à faire le lien entre la vie en entreprise et cette émission…

- Les salariés sont des aventuriers qui s’ignorent, livrés à eux-mêmes dans le territoire parfois hostile qu’est l’entreprise. Avec de l’eau et de l’électricité en plus !

Démonstration, épreuve par épreuve.

Dessin de Echevin



Epreuve 1. Le recrutement.

Remporter le casting pour débuter l’aventure

Vous devez être le meilleur pour passer le recrutement avec succès. Parmi les nombreux candidats, peu auront la chance d’être sélectionnés pour vivre la grande aventure salariale. Si votre CV parvient à se démarquer des autres, vous avez vos chances de participer aux autres épreuves de sélections. Pas de test physique ni de santé, bien que votre première visite médicale pourrait faire la différence. Parfois, vous aurez droit aux tests psychologiques. Ce, pour s’assurer que vous êtes capable de survivre en tribu et apte moralement à affronter les épreuves imposées par votre job.

Une fois votre contrat à durée d’immunité décroché, vous pouvez intégrer l’entreprise paradisiaque et affronter les challenges.


Epreuve 2. La survie au quotidien.

Apprendre (et accepter) la vie en communauté

Depuis votre arrivée en terre sauvage inconnue, les équipes se sont formées, par affinités, par choix, parfois par dépit puisque on ne choisit pas toujours ses coéquipiers. On vous l’impose, vous en disposez comme vous pouvez.

Vous partagez votre camp 8 heures par jour minimum avec un ou plusieurs membres de la tribu. Chacun se découvre, se scrute, s’allie ou se délie.

Certains conservent l’esprit d’équipe coûte que coûte, après tout, vous êtes dans la même galère embarcation (et vous ramez !). D’autres mettent en place des plans diaboliques pour être LE gagnant de l'aventure jobesque et remporter le totem : l’augmentation.

Très vite, les tensions peuvent monter et les alliances se développer au sein même des équipes.

Le candidat de Koh-lanta est capable de passer des heures suspendu à un poteau. En entreprise, ce n’est pas ce qu’on vous demande. Vous, vous devez rester des heures assis sur une chaise durant les réunions. A se demander ce qui est le plus pénible des deux.

De même, au bureau, nul besoin de devoir porter une pierre le plus loin possible dans l’eau, en apnée pour remporter l’épreuve de confort. Pourtant, vous coulez parfois sous trop de boulot et êtes dans l’impossibilité de remonter à la surface.

Ils savent tenir le plus longtemps possible avec un gros bambou sur la tête ? Vous aussi ! Au quotidien vous avez constamment une épée de Damoclès au dessus de votre tête si avez de gros objectifs à réaliser.


Epreuve 3. La maladie

Faire face aux épidémies locales

Une migraine ophtalmique due au travail sur écran ? Une indigestion provoquée par la nourriture de la cantine ? Une visite chez le médecin (du travail), et c'est reparti pour l'aventure. Une fois soigné(e), vous reprenez de plus belle votre parcours. Dans le cas contraire, vous regagnez votre maison pour une durée non déterminée. L’aventure doit s’arrêter pour vous quelques jours.

Dans le cas d’une piqûre de mouche tsé-tsé, vous avez le droit de vous reposer, grâce à un joker spécial : votre meilleur ami Vendredi RTT.

En revanche, vous avez beau avoir pris toutes les précautions d’usage, il y a peu de chance que vous échappiez au virus local : la réunionnite aiguë. Qui, apparemment, est très contagieuse.


Epreuve 3. Les pauses des Kho-llaborateurs

Entretenir l'esprit d'équipe et son esprit sportif

La pause stratégique : la machine à café. Lieu de détente se transformant à l’occasion en maternité des complots, perfidies et autres stratégies contres les équipes adverses. Là où les rumeurs circulent, s’échangent, se répètent et s’amplifient. Là où se jouent les duels entre buveurs de thé et de café.

L’attribution des missions est complexe et provoque des querelles inter-tribu. Qui nettoiera les tâches ? Qui ira remplir d’eau la cafetière ? Qui a fait ce café dégoûtant au goût de flotte ? Qui a oublié de remettre du papier dans l’imprimante ? …

A ce moment de la journée, vous ne savez plus trop si vous êtes dans Koh-Lanta ou Secret Story.

La pause sportive : la pause clope. Depuis que les lieux publics sont devenus anti non-fumeurs, vous devez redoubler d’énergie pour assouvir votre addiction. Il vous faut vaincre les obstacles (à savoir tous les gens que vous allez croiser et qui ont forcément quelque chose à vous demander), braver les intempéries. Qu’il vente, qu’il pleuve ou qu’il neige, peu importe, vous êtes un accro combattant, assez fou motivé pour aller fumer, quoi qu’il arrive.


Epreuve 4. Se nourrir, une faim en soi

Trouver la nourriture vite, se remplir l’estomac bien

Un peu avant midi, les cris intempestifs des estomacs commencent à se faire entendre à chaque coin des bureaux. En milieu de matinée, la tête est déjà pleine et le ventre trop vide.

Après concertation, les Kho-llaborateurs se ruent vers les endroits où ils pourront trouver assez de nourriture pour tenir jusqu’au soir.

Une première équipe prend l’option sécurité. Le restaurant d’entreprise est à proximité, ce qui permet de gagner du temps pour pouvoir reprendre les épreuves plus vite. Ou partir plus tôt le soir pour rentrer au bivouac.

La seconde équipe, plus audacieuse, décide d’aller fouiner plus loin, dans les contrées voisines, pour dégoter et goûter les éventuelles richesses du terroir territoire.

Tous, autour d’un objectif commun : se nourrir.


Epreuve 5. La finale de fin d’année

Convaincre que vous êtes le meilleur

Vous vous exprimez devant le jury composé essentiellement du chef de la tribu. A lui de voter pour vous et de décider que cette année, vous serez le gagnant de la saison et remporterez l'augmentation. Pas de contrôle d’huissier, à la limite le contrôle de gestion, ou des ressources humaines, qui valideront ou non le vote. Une fois la décision prise, la « sentence est irrévocable » !

« Effectivement Paulette, je n’avais pas vu ça sous cet angle. Je vais penser sérieusement à mon statut de free-lance car je ne suis pas sûre d’avoir l’esprit assez sportif pour survivre longtemps en entreprise ! »

* B. Nadoulek

Dédicace spéciale à mes chers KOH-llègues, dont l'épreuve la plus difficile est de me supporter au quotidien ;)


Tous Un grand merci à Tata Paulette pour sa superbe analyse de l'univers impitoyable qui fait notre KOH-tidien !
Vous pouvez retrouver ses chroniques, et plus encore, sur www.tata-paulette.com



Si toi aussi tu as un boulot presque parfait, et que tu veux venir nous en parler, notre canapé est ouvert tous les mercredis à unboulotpresqueparfait@gmail.com




7 commentaires:

val a dit…
10 novembre 2010 à 10:21

Mais oui, c'est exactement ça!!!
Finalement, ils ne ses ont pas foulés pour trouver le concept de cette émission!!!

Lilie a dit…
10 novembre 2010 à 10:33

Bonjour les working girls
Grand merci pour avoir ajouté cet article ;)
et encore bravo pour ce blog.

Lucky Sophie a dit…
10 novembre 2010 à 11:04

J'adore la comparaison ! Youou je suis une aventurière en fait !!! ;-)

La Consultante a dit…
10 novembre 2010 à 12:47

val : nous sommes tous des sources d'inspiration illimitées!!

Lilie : merci à toi pour ta participation!!
Et merci pour le blog, c'est aussi grâce à vous toutes!

Lucky Sophie : tu en doutais ? :p

Karen a dit…
10 novembre 2010 à 17:51

J'avais jamais vu les choses sous cet angle... et pourtant !!!
Ouahhh j'suis fière de moi du coup ;-)

Mademoiselle A. a dit…
10 novembre 2010 à 19:35

J'adore la vision de tata paulette, c'est pas faux Koh-l'entreprise!

apreslapluielebeautemps a dit…
10 novembre 2010 à 22:16

Pas mal la comparaison!
Comme quoi, nous sommes tous des warriors de l'entreprise! (ou des survivors, au choix!) ;)

Leave a Comment

Back to Home Back to Top  Un boulot presque parfait. Theme ligneous by pure-essence.net. Bloggerized by Chica Blogger.